Budget 2011 : destructions massives d’emplois planifiées

Publié le par snpsyen

 

GRAND DANGER SUR LA PSYCHOLOGIE A L'ECOLE

 

Extraits de la fiche " Sédentarisation des enseignants"

document interne envoyée par le Ministère aux recteurs:

 

  La durée de l’enseignement scolaire dans le premier degré est désormais fixée à vingt-quatre heures hebdomadaires dispensées à tous les élèves auxquelles s’ajoutent deux heures d’aide personnalisée en très petits groupes pour les élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages. Cet effort représente l’équivalent de 16 000 postes d’enseignants entièrement dédiés à aider les élèves qui en ont le plus besoin.

 

Dans ce nouveau contexte, la contribution des enseignants spécialisés des RASED, qui s’ajoute à cet effort, doit évoluer.

 

Plusieurs scénarios doivent être examinés :

-         suppression des seuls maîtres G (non-remplacement des départs en retraite et affectation en classe) et poursuite de la politique de sédentarisation des maîtres E dans les écoles où la difficulté scolaire se manifeste le plus (sans économie) ;

-         suppression des maîtres G et des maîtres E ; pour ces derniers, il convient d’estimer quel est le besoin de maîtres E maintenus en « surnuméraires » dans les écoles, voire dans des structures ad hoc (milieu rural par exemple) ;

-         un troisième scénario intègre, en plus du scénario précédent, la mise en extinction des psychologues scolaires.

 

Lire la fiche 4 adressée par le Ministre aux Recteurs

 

Sédentarisation des enseignants "hors classe"

 

 


 

Commenter cet article